Japon Tour 2014 – Objectif : Okinawa!

Salut à tous,

Vous avez déjà découvert notre aventure gustative japonaise (sinon c’est par ici), voici maintenant l’aventure proprement dite, notre rencontre avec Okinawa.

Pour notre voyage de noces, nous avions effectivement décidé de nous rendre à Okinawa, pour changer un peu tout en restant au Japon.

Presque un an avant de publier un premier article! me direz-vous, eh ouais nous avons été pris d’immobilisme devant l’ampleur de la tâche que nous nous étions fixé : monter une petite série de films racontant notre épopée…Rassurez-vous le dérushage est en cours! En attendant le montage final, nous allons commencer par une série d’articles afin de ménager le suspens jusqu’à la diffusion des dits films!

Pour ceux qui ne connaissent pas, Okinawa est la préfecture la plus au sud de l’archipel japonais, un ensemble d’îles dans la zone tropicale. On la voit notamment dans le manga GTO puisque c’est là qu’Onizuka emmène les élèves en voyage scolaire. C’est d’ailleurs ce manga qui m’a personnellement donné envie de m’y rendre!

10_2k47m

 

Nous avions pour ce voyage fait le choix de rester sur l’île principale dans la ville de Naha pour éventuellement rayonner dans les environs, voire sur d’autres îles proches.

A ce propos, si jamais vous souhaitez vous rendre à Okinawa, prenez vos réservations très à l’avance, genre 6 mois minimum, pour les hôtels car c’est une destination très prisée des japonais et des chinois.  Évitez toutefois la période entre juillet et Octobre où il y a pas mal de cyclone, et en cas de cyclone, il n’y a plus de bateaux reliant les îles, voire plus d’avions!
Durant notre séjour, nous avons vu la fin d’un typhon, l’arrivée et le déroulement d’un second puis l’arrivée d’un nouveau typhon au moment où nous quittions Okinawa…en trois semaines de séjour!
Cela dit, l’île sur laquelle nous nous trouvions ne présentait quasiment aucune trace du passage du typhon Neoguri qui avait quitté l’archipel quelques jours plus tôt! Impressionnant! En même temps, il faut avouer que les infrastructures sont réalisées en conséquence : maison en béton, immeuble en béton et poteau électrique en béton, le tout profondément enfoncé dans le sol!

Des poteaux en béton donc...
Des poteaux en béton donc…
Des immeubles de d'habitation...en béton aussi!
Des immeubles de d’habitation…en béton aussi!
Et le fameux musée d'art moderne..en béton toujours!
Et le fameux musée d’art moderne..en béton toujours!

Mais commençons par le commencement, il nous a fallut tout d’abord parcourir les quelques 10 062.53 kilomètres séparant Paris de Naha à Okinawa : une bagatelle!

Pour cela, nous avons choisit la Japan Air Lines pour nous emmener à destination, avec un transit à Tokyo pour arriver finalement à Okinawa en fin de soirée. La nuit était tombée et nous avons opté pour le monorail puisque nous avions anticipé en regardant la route à parcourir entre la station et l’hôtel Miyako (notre hôtel donc).
Le monorail en lui-même s’est déroulé sans accroc, c’est le trajet entre la station et l’hôtel qui a été la surprise, dans une ambiance chaude et humide (tropicale?) il nous a fallut monter une pente à 7% avec nos valises (sur roulettes) pesant entre 13 et 18 kg…On était motivé, on l’a fait! Et on n’a pas été déçu, le personnel était super sympa, le petit déjeuner compris et nous avons été surclassé une chambre double pour le prix d’une simple! Lucky!

Notre chambre d’hôtel à Naha côté pile.
Notre chambre d’hôtel à Naha côté pile.
Et côté face!
Et côté face!

Mais le voyage ne faisait que commencer puisque nous ne savions presque rien sur ce qui allait se passer par la suite. Il y a une telle différence entre ce qu’on nous dit ici et la réalité là-bas…Nous avions repéré quelques endroits que nous souhaitions visiter comme le quartier général de la Marine, le chateau Shuri ou l’aquarium Churaumi…Mais arrivé sur place, il a fallut aussi composer avec les transports (routier ou maritime), le fait qu’il n’y a que 24 heures dans une journée et que nous étions censés nous reposer quand même.

Le repos nous l’avons trouvé à la plage, on en fait deux dont une presque tous les jours car sa situation géographique était à la fois pratique et surréaliste en même temps. Ne vous inquiétez pas, un article sera consacré à ces plages!
On vous emmènera bien-sûr au quartier général de la marine ou dans l’incroyable grotte Gyokusendo dans un article sur les souterrains!
Sans oublier notre retour à Hiroshima, et Myajima, cette ville que nous avions adoré lors de notre voyage de 2013.

Bref vous saurez tout, ou presque!

A suivre donc!

Live long and prosper

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.